Jean-Paul Fugère (télévision)

Les téléthéâtres ont fait le prestige de la télévision de Radio-Canada et c’est en grande partie à Jean-Paul Fugère qu’on le doit. En effet, M. Fugère a réalisé une centaine de téléthéâtres au cours des quarante dernières années. Il a non seulement mis le théâtre classique et contemporain à la portée du grand public mais il a révélé de jeunes auteurs et en a guidé d’autres vers une nouvelle forme d’écriture. M. Fugère a permis, avec ses collègues Dumas, Blouin, Carrier, Faucher, Robert à des comédiens tels André Laurendeau, avec Marie-Emma à Guy Dufresne. Claude Jasmin, Marcel Sabourin, Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Poulin, de faire leurs premières armes au Téléthéâtre (Les cuisines, In Terra Aliena ou encore Les Grandes Marées). Jean-Paul Fugère n’a cependant pas réalisé que des téléthéâtres, on lui doit aussi la signature des épisodes de la célèbre série de télévision La Famille Plouffe.

Jean-Paul Fugère n’a pas et ne veut pas de recette. Chaque oeuvre est un coup d’audace. Il invente, il fait éclater les artifices du studio, renouvelle le langage de la lumière et introduit des tournages extérieurs à une époque où le matériel semble l’interdire. M. Fugère a allié dans son œuvre l’intelligence, la conscience sociale, la sensibilité, la rigueur (sans pour autant exclure l’humour) et un enthousiasme sans borne. Jean-Paul Fugère dit qu’il a toujours recherché « un art de pauvre ». De cet « art de pauvre », il a fait l’une des grandes richesses de la télévision québécoise.

 Il est décédé le 11 décembre 2011 à l'âge de 90 ans.